mardi 18 août 2015

Des idées pour une fête réussie

Je vous ai écrit récemment au sujet d'un déguisement de Jean-Paul Gauthier; en effet, nous avons organisé une grande fête avec les amis à l'occasion de nos quarante ans (et oui, ça passe vite). Le thème de la soirée était : "Enfant, je rêvai d'être ...". Vous l'aurez compris, j'avais choisi de me déguiser en Jean-Paul Gauthier car en admiration devant son travail et sa créativité depuis enfant, le déguisement était tout trouvé, sauf la perruque ! Au final, je me suis déguisée en Dalida, j'adorai ses chansons, ses grandes robes à paillettes et son côté désuet. Les deux n'ont rien à voir, je vous l'accorde, mais c'est mon coté ouverture d'esprit ;-)

L'idée de ce post n'est pas de vous raconter notre soirée (qui fut vraiment sympa, malgré la pluie) mais de partager avec vous mes idées si jamais vous aussi vous vous apprêtez à organiser une grande fête avec cinquante personnes. Voici mes conseils pour une fête réussie :

Un thème de buffet original : j'avais choisi d'organiser un bar à bagels avec tout un assortiment d'aliments et de condiments; chaque invité se faisait son bagel comme il le souhaitait. Ils ont adoré.
Et surtout oser se lâcher et s'amuser ...
Quelle soirée !

dimanche 16 août 2015

Mes coutures de l'été : look 2

Comment être chic à la campagne ?!

L'été dernier, j'avais craqué pour ce tissus Atelier Brunette Vue sur la tour Eiffel, collection Promenade au jardin des Tuileries par Fifi Mandirac. En fait, j’aime tellement ce que fait la créatrice Fifi Mandirac, que j'achèterai tout : Moi qui ne suis pas du tout fan de tatouage, j'ai même acheté un tatoo temporaire (bon c’était pour me déguiser en Jean_Paul Gauthier, je vous raconterai).
Du coup, comme j'avais pris une petite hauteur de tissus, à peine 80 cm, j'ai eu du mal à trouver un patron, j'ai finalement choisi ce top qui est édité dans un livre japonais (il faut que je vous retrouve les références ... Karen si tu lis ce message, tu pourras peut-être m'aider ;-)

J'ai associé ce petit haut avec un jean style "boyfriend" , des Bensimon grises sur lesquelles j'ai mis de jolis lacets en liberty (trouvaille de l'été dernier à Lannion)
lacets l’étoffe des rêves
Et mon cabas Kitch Kitchen, parfait pour transporter l'ordi et l'appareil photo ...







vendredi 14 août 2015

Mes coutures de l'été : look 1

Lorsque j'ai rencontré Aurélie de Filétik, j'ai craqué sur son jersey vert avec des petits renards; ce tissus est tellement doux ! Bah oui c'est enfantin comme motif mais cela fait du bien de retrouver son âme d'enfant, et lorsque je porte ce tee-shirt, je ne passe pas inaperçue. Ce petit top de l'été a beaucoup de succès ... Alors vous aussi laissez vous tenter !


mercredi 12 août 2015

Comment occuper les enfants pendant un long trajet ?

Demain, nous partons en vacances à la mer en Charente maritime. Je suis ravie ... à nous les ballades en vélo, les châteaux de sable, les visites, les bons p'tits plats et la farniente. Oui mais seulement, avant de humer les embruns et de profiter des vacances, il faut d'abord passer par l'étape voyage en voiture pendant 10 à 12h, et avec deux jeunes enfants, cela peut être vite pénible.

Cette année, j'ai prévu le coup, et c'est décidé je vais jouer à la monitrice de colo pour les occuper et éviter d'entendre les sempiternels "c'est quand qu'on arriiiiiiive".

J'ai récolter les quelques jeux que je trouvais amusants et qui pouvaient plaire à des enfants de 3 à 6 ans. Adaptables en voiture, avion, bateau ...
Je partage avec vous ma sélection de jeux. Je pense qu'ils s'adressent à de jeunes enfants, mes filles ont 3 et 5 ans, mais à mon avis même les plus grands peuvent s'amuser...
  • Annoncez la couleur ! Avant le départ, expliquez aux enfants le « grand jeu du voyage ». Les règles : on garde sa ceinture, on ne déconcentre pas le conducteur, on ne demande pas « quand est-ce qu’on arrive ? », etc, sous peine de perdre des points. À l’arrivée, le gagnant a droit à un cadeau !
  • La gym du cerveau : le premier joueur commence la phrase « Dans ma valise, j’ai mis… un tee-shirt ». Chaque joueur doit répéter, et compléter la liste qui s’allonge… 
  • La gym dans la voiture : tous les passagers (pas le conducteur !) doivent lever les jambes quand on passe sur un pont, lever les bras quand on croise un camion, baisser la tête sous un pont, etc...
  • Auto loto : on détermine un numéro gagnant (2 ou 3 chiffres). Le premier qui le repère sur une plaque d’immatriculation gagne un point !
  • La voyante en voiture : on se concentre et on essaye de prédire la marque de la voiture qui va nous dépasser, sa couleur, et le nombre de passagers…
  • La bataille : chacun choisit une couleur. On gagne un point dès qu’on voit une voiture de sa couleur.
  •  Les petits observateurs : on fait une liste des choses qu’on peut voir depuis la voiture, avec un barème de points ; une caravane (1 point) une vache (2 points), une remorque avec un bateau (3 points), etc... Les points sont attribués au premier qui voit. On comptabilise au bout de 30 minutes.
  • Souriez c'est gagné : on doit faire sourire les gens qui sont dans les voitures derrière ou à côté (parfait dans les embouteillages…)  
  •  Trouver un objet de la couleur : le premier qui trouve un objet de la couleur choisie marque un point 
  • Les drôles de noms : Le jeu est libre, il n'y a pas d'ordre de jeu, chacun compte sur les autres pour lui donner des idées. Chacun propose des drôles de noms pour jouer avec les mots et les associations d'idées. Inventez des noms bizarres, surprenant ou amusants comme madame Turlututu, monsieur tête de nœud, madame du boudin … 
  • A qui penses tu ? A tour de rôle, chacun pense très fort à un personnage célèbre (un acteur, un sportif, un membre de la famille, un héros de dessin-animé...).
    Pour deviner son identité, les autres joueurs posent des questions auxquelles on ne peut répondre que par oui ou par non.
  •  Le mot interdit : on choisit un mot simple que personne ne doit prononcer (par exemple : papa, voiture, valise, mer...). Tout le monde se parle tranquillement, comme si de rien n'était...Mais gare à celui qui prononce le mot interdit : son gage sera de chanter une chanson ou de rester 10 minutes sans dire un mot !
  • Devines ce que je pense : le premier joueur pense à quelque chose. N'importe quoi. La partie doit toujours commencer par la question : Animal, végétal ou minéral ? Les autres joueurs essaient de deviner en posant des questions du genre : est-ce plus gros qu'une boîte à pain ? Est-ce que ça se mange ? On ne peut répondre que par oui ou par non. Si, après 20 questions, il n'y a toujours pas de gagnant, chacun essaie de deviner une dernière fois, puis la réponse est dévoilée et on passe à la prochaine devinette. Un jeu parfait pour la route  ! Mais : "Quand est-ce qu'on arrive ?" ne fait pas partie des questions permises dans ce jeu !
  •  L'histoire sans fin : un premier joueur prononce tout haut le début d'une histoire inventée. Le joueur suivant ajoute une phrase, en reprenant l'histoire depuis le commencement. Et ainsi de suite, jusqu'à ce qu'un joueur se trompe. Évidemment, plus l'histoire est bête, plus c'est drôle !
  • Le portrait chinois : chacun à tour de rôle doit faire son portrait chinois en se décrivant en répondant à plusieurs questions commençant par «Si j’étais ...» La liste des questions du portrait chinois peut être longue, il est possible d'adapter la liste à l'âge des enfants, le temps disponible ou l'intérêt des participants pour l'activité. Par exemple : pour un jeu en voiture, il est préférable de limiter la liste des questions en ne retenant que 4 à 6 questions : "si j'étais un animal, je serai ...", "si j'étais un objet, une couleur, une plante, un héros" etc ...
  • Le concours de dessin : un premier joueur dessine quelque chose de simple et finit en disant "et tac"; le suivant complète le dessin avec un autre détail et ainsi de suite, jusqu'à ce qu'on ne puisse plus rien rajouter au dessin. 
  • La phrase la plus longue : le conducteur de la voiture commence la phrase avec un premier mot. Le joueur suivant doit ensuite répéter ce mot et en ajouter un deuxième. Le troisième doit répéter les deux premiers mots avant d’ajouter le sien et ainsi de suite. Par exemple: Je/Je suis/Je suis un/Je suis un chat/… Ceux qui se trompent dans l’énumération de la phrase sont éliminés, jusqu’à ce qu’il ne reste qu’un gagnant. 
  • Quand je vais au marché : variante de la phrase la plus longue, ce jeu débute avec le premier joueur qui récite: « Quand je vais au marché, je mets dans mon p’tit panier… » et nomme un aliment. Le deuxième joueur doit reprendre la phrase et l’aliment, puis en rajouter un de son cru. Le troisième joueur doit reprendre la phrase avec les deux aliments, ajouter le sien et ainsi de suite. Ceux qui se trompent dans l’énumération sont éliminés, jusqu’à ce qu’il ne reste qu’un gagnant.
  •  Schtroumpfer les verbes : pendant un laps de temps donné, les passagers du véhicule doivent remplacer et conjuguer tous les verbes de leurs phrases par le verbe « Schtroumpher ». Ceux qui s’échappent et prononcent un verbe normal sont éliminés.
  • Je connais la chanson : chacun à son tour, les passagers fredonnent un air de musique et les autres doivent trouver de quelle chanson il s’agit. On peut aussi faire une variante de ce jeu en chantant les paroles de la chanson, que les autres doivent compléter. 
  • Jacques a dit silencieux : le meneur de jeu réalise un geste, prend une pose ou fait une grimace, en silence, que les autres participants doivent reproduire. Après quelques instants, il change et les autres continuent à l'imiter. Celui qui se trompe ou ne tient pas la pose a perdu : le meneur doit le désigner... silencieusement toujours, toute parole faisant perdre la partie (à l'un ou à l'autre). Normalement le jeu se poursuit jusqu'à ce qu'il n'y ait plus qu'un seul imitateur, qui devient à son tour le meneur. Il se termine de fait aussi si le meneur parle ! Les risques du jeu sont bien sûr liés à l'imagination des enfants, qui seront peut être tentés d'inventer des poses complètement farfelues. Il est donc préférable de fixer des règles précises au début (ne pas se retourner sur le siège, ne pas mettre les pieds sur les vitres...). Une variante consiste à ce qu'un premier joueur fasse un geste ou une grimace, qu'un deuxième doit reproduire en en ajoutant un autre. Puis le troisième participant doit à son tour reproduire les deux premiers gestes et en trouver encore un et ainsi de suite. Le premier qui rompt la chaîne a perdu.
  • La suite logique : le conducteur commence avec un premier mot. Les autres passagers doivent ensuite à tour de rôle et ce le plus rapidement possible, enchaîner avec un mot qui leur fait penser au dernier mot entendu. Par exemple: Beigne / Café / Thé / Feuilles / Arbre / Racines / Terre / Jardin, etc. C’est un jeu qui va vite et qui peut durer longtemps. Le premier joueur à répéter un mot déjà entendu se voit être éliminé.
  • Le jeu des rimes : un mot est choisi par le conducteur et les autres passagers doivent trouver à tour de rôle des mots qui riment. Par exemple: Camionnette / Maisonnette / Clarinette… Celui qui est incapable de continuer la séquence est éliminé.
  •  Feuille, pierre, ciseaux: les deux joueurs choisissent simultanément un des trois coups possibles en le symbolisant de la main : pierre : poing fermé, feuille, main ouverte, ciseaux : index et majeur en V. La pierre bat les ciseaux (en les émoussant), les ciseaux battent la feuille (en la coupant), la feuille bat la pierre (en l'enveloppant). 
  •  Des histoires à raconter ou à inventer : le parent qui ne conduit pas commence à raconter une histoire. Chaque enfant doit inventer la suite, à tour de rôle, en résumant à chaque fois le début déjà raconté.  
  • Le A à Z du voyage : pour jouer au "A à Z du voyage", il faut bien connaitre son alphabet ou sinon le noter sur un papier. 
    Le but est de trouver un élément du paysage, en regardant par la fenêtre de la voiture ou du train. Il doit commence par la lettre A, puis B, puis C, puis D... le tout jusqu'à Z. Par exemple : Auto, Buisson, Caravane, Dos d'âne...Il est possible d'adapter les règles selon le voyage : jouer avec des éléments à l'intérieur de la voiture, du train ou de l'avion. Parce qu'à part les nuages, il n'y a pas grand chose à voir à travers le hublot. Imposer un temps ou une distance (si on bloque sur les lettres difficiles comme W, X, Z) pour arriver au bout de l'alphabet ou attribuer 2 ou 3 jokers pour passer ces lettres. Il existe aussi des variantes à ce jeu : jouer avec les formes des objets, par exemple : "le hublot ressemble à un O", "le siège à un T", "l'hôtesse de l'air à un i"... Chercher les lettres sur les panneaux de publicités, les indications sur le bord de la route, les plaques d'immatriculation...
    Et pour finir, le jeu du roi du silence HAAAAAaaaaaa  oui ! Besoin de tranquillité ? Le premier qui parle a perdu ! En cas de dernier recours…

    A imprimer :


    Bonnes vacances à tous :-)



    LinkWithin

    Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...